Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers aventuriers égarés, bienvenus dans mon royaume souterrain où le Chaos, les Ténèbres et la Folie sont les seuls maîtres à bord ...

01 Jul

Mon 1er SMEP ! (25/06/2017)

Publié par Benedict Mitchell  - Catégories :  #Alcôves

Mon 1er SMEP ! (25/06/2017)

Il en aura fallu du temps pour que je parvienne à boucler cette chronique ! 

 

Dans la vie d'une bookophile (ouais je sais pas si ça se dit mais j'suis chez moi donc bip ! bip !) y a des événements qui sont tellement extraordinaires qu'on se doit de les immortaliser. Alors oui, ça fait pas si longtemps que ça que je roule ma bosse dans le milieux du livre, et ça fait pas longtemps non plus que je suis ce qu'on appelle une " polardeuse ". Ça fera tout juste 3 ans que j'ai découvert ce monde incroyable en août prochain, à vrai dire... 

 

SMEP (ou Saint-Maur en poche pour les non-initiés), j'en ai entendu parler pour la 1ère fois l'année dernière. Très vite j'ai compris que c'était THE salon incontournable. Arpenter les salons du livres c'est un peu un passage obligé pour moi, au diable la timidité ! Les écrivains sont des gens comme nous (oui, ils font pipi et caca, désolée de vous décevoir, et pas des pétales de roses, n'en déplaise à certain(e)s) ! Donc dans ces cas-là on s'intéresse forcément aux autres salons, même ceux qui sont trop loin pour nous. Pis me retrouver à la tête d'un salon du livre (Les Mines Noires) m'a amené à prendre conscience de l'investissement que demandait l'organisation d'un tel salon. Mais attention : point de concurrence entre organisateurs ! On forme une communauté de passionnés.

 

Devenir une lectrice compulsive m'a contraint (si si avec la lame sous la gorge et tout le toutim !) à me rendre dans pas mal de salons, certes dans ma région ou aux abords (oui j'ai la chance d'habiter une région très féconde en matière de salons littéraires). Je te raconte pas le bordel que ça fout dans mon agenda très très rempli ! Mais bon... les passions nous rendent faibles, hein... ainsi va la vie.

 

Mon 1er SMEP ! (25/06/2017)

Déjà, quand tu arpentes les salons en tant que touriste, tu deviens vite sensible à l'état d'esprit d'un salon. T'en as qui ne brillent pas forcément par leur prestige mais dans lesquels tu vas trouver une ambiance. Après t'en as des plus gros qui restent froids et cultivent une certaine distance (là je sens que t'aimerais bien que je te glisse quelques noms... mais non ! Je ne le ferai pas ! Mouhahahahaha !). Et puis quand tu te retrouves de l'autre côté du miroir à devoir chapeauter tout ça, à te rendre malade parce que tu sors tes tripes, tu veux que tes visiteurs ressortent de ton salon des étoiles plein les yeux, que tes auteurs n'aient pas l'impression d'être venu pour rien, ben tu apprends très vite à mesurer le travail que demande l'organisation d'un salon. 

 

SMEP, c'est 30 000 visiteurs sur deux jours. Alors oui, chez moi tu divises par 10 mais c'est pas la même échelle non plus et on est pas là pour comparer. Mais ça te permets au moins de quantifier. Certes, c'est plus grand mais c'est pas le Zénith non plus. C'est une place de centre ville. SMEP c'est 250 auteurs là où d'ordinaire t'en trouves une quarantaine. Pis SMEP c'est un salon varié : littérature générale, polar, fantastique, jeunesse. Les salons spécialisés c'est bien, hein, mais quand t'aime le livre tu ne t'arrêtes pas aux barrières des genres. Les étiquettes très peu pour moi. C'est bien pour ça que mon salon du polar est devenu un salon du noir, comme ça je peux faire rentrer d'autres genres, hé ! hé ! Mais là n'est pas la question...

 

Mon 1er SMEP tient du miracle. Jamais je n'aurais pensé y aller. Il aura fallu une rencontre (d'abord virtuelle) puis une belle amitié pour que ma bonne fée Chacha ait la folle idée de lancer une expédition : les Ch'tis débarquent à St Maur ! Accompagnée de Mr Chacha et d'un certain Dr Whoo, on a quitté le Nooooord à 6h30... Mais on s'était levé bien avant. Comment trouver le sommeil quand tu t'apprêtes à vivre un tel truc ! 

La Dream Team au petit matin... La tête dans le cul mais excitée comme un matin de Noël !

La Dream Team au petit matin... La tête dans le cul mais excitée comme un matin de Noël !

Ouais, le trajet aussi on l'attendait car avec Chacha (du blog + chaîne You Tube " Un bon livre à lire ") on est sur la même longueur d'onde dans bien des domaines, et comme on n'habite pas à côté l'une de l'autre, on avait hâte de pouvoir parler de... certaines choses ! On communiquera dessus très prochainement, ne panique pas. 

 

Chemin se faisant, la route est passée très vite. 9h à peine sonnées, St Maur nous voilà !

Et un p'tit bonheur n'arrivant jamais seul, on trouve à se garer juste devant l'entrée, un bonheur ! Bah oui, comme t'es limité à 2 livres par passage... bon, j'avais emmené que 5 livres avec moi dont j'en ai fait dédicacer que 3... mais je pense surtout à nos pique-niques ! Bref, pas un chien lorsqu'on arrive. Bon, si, au niveau du salon le staff s'active, des camions-bennes viennent se garer sur chaque issue, plan Vigipirate oblige. Pis d'un coup, une p'tite bagnole rouge déboule sur le parking et nous klaxonne. Une tête connue : un certain Polarmaniaque qui écume tous les salons du livre de France & de Navarre, n'hésitant pas à parcourir des distances hallucinantes pour assouvir sa passion. Je parle bien entendu de Jean-Michel qu'on ne présente plus ! Ni une ni deux, c'est comme un cri de ralliement, d'autres blogueurs arrivent. J'en connais certaines virtuellement mais de loin je dois dire, pas comme Chacha ! LOL (ouais je sais, je fais ma tambouille dans mon coin et suis pas toujours très sociable... on ne se refait pas ! Mais je ne mord pas !)

 

On se pose dans un café non loin de là et la pression monte. Tout le monde est content de se retrouver, de mon côté je ne suis pas trop à l'aise. Oui, la faute aux dernière semaines, particulièrement pénibles côté santé. J'me suis donnée un gros coup de pied au cul mais il n'a commencé à faire effet qu'en milieu d'aprem, en grande partie grâce à l'énergie positive de mes compagnons de route et à l'indéniable magie des lieux. Et je peux te le dire maintenant : SMEP c'est carrément mieux qu'un antidépresseur ! Putain, t'arrives là-bas déprimée, fatiguée, au fond du trou, repliée en boule dans ton coin et c'est comme une fleur qui renaît au printemps. Le temps de quelques heures tout ce qui te bouffe au quotidien ton énergie, ton moral disparaît. Par contre la descente est dure... mais bon, il te suffit de regarder les photos de cette journée, les vidéos, d'ouvrir tes livres dédicacés et tu retrouves un peu de cette magie qui est à jamais immortalisée dans tes souvenirs.

Bon, c'est pas tout ça, je vais peut-être continuer mon journal de bord ! 

 

9h45 : il serait peut-être temps de rejoindre la file d'attente ! Et elle est énorme ! Et tu remarqueras que je ne dis pas la mot qu'il ne faut plus prononcer devant Steven (alias Mr Chacha), soit l'attribut dont sont pourvus bon nombre d'animaux comme les chiens, les chats. Tu sais le truc sur lequel il vaut mieux éviter de marcher dessus, ou plus communément (si t'as pas encore trouvé), ces messieurs en sont dotés, même qu'on peut jouer avec... mais là je m'égare. Je ne vais pas non plus me reconvertir en Mère Fourras, il ne manquerait plus que ça ! 

On rejoint la file très impressionnante et les photos fusent... 

Mon 1er SMEP ! (25/06/2017)
Mon 1er SMEP ! (25/06/2017)
Mon 1er SMEP ! (25/06/2017)
Mon 1er SMEP ! (25/06/2017)

J'ai oublié de préciser qu'en arrivant bien en avance on a pu croiser Jacques le Bon (ah... ma formation d'historienne, que veux-tu)... je veux bien entendu parler de Jacques Saussey dont je reparlerai plus tard. L'occasion d'échanger quelques mots avec un auteur qui aura toujours une résonance particulière pour la ch'tite organisatrice de salon puisque Jacques a été le 1er parrain des Mines Noires le 12 février dernier. C'est peut-être un détail pour vous mais pour moi ça veut dire beaucoup (mon dieu ! mais c'est quoi cette référence musicale merdique ?! Je m'auto choque !). C'est aussi l'occasion de papoter avec Polarmaniaque, Catherine (que je rencontrais pour la 1ère fois) et de rencontrer également Niko Tackian dont je reparlerai aussi dans pas longtemps. 

 

10h : ouverture des portes. La file impressionnante fond comme neige au soleil, je suis impressionnée. Nous voilà débarqués dans le village du livre.

1er arrêt obligé : Olivier Norek...

Et là, j'ai rien à dire. Parce que pas encore lu et puis je suis immunisée contre le frénésie qui saisit pas mal de ses lectrices. A voir les réactions, on se croirait à un concert de Justin Biebers... nan, j'déconne. Enfin, on en est pas loin... à ce moment-là je me suis demandée si j'étais vraiment une nana ? Peut-être est-ce dû au fait que je ne me sens plus intimidée car ce sont juste des gens avec beaucoup de talent... va comprendre, Charles ! Bref, après des tas de photos à rendre vert les maris/compagnons de ces lectrices, on se retrouve devant un autre stand... plein de promesses ! 

 

MICHEL MOATTI

Mon 1er SMEP ! (25/06/2017)

Parfois t'as des auteurs trop cools ! Genre Gaëlle Perrin-Guillet (Soul of London) qui sont souvent de bons conseils ! Déjà, moi une nana qui joue au Quidditch, je ne peux que prendre pour argent comptant tout ce qu'elle me dit ! Et Gaëlle a conseillé aux amateurs du Londres victorien un certain livre... de Michel Moatti... qui l'aurait beaucoup aidé dans la rédaction de SOL... Retour à Whitechapel ! Et quand j'ai vu la magnifique couverture du poche... pouah ! Je suis faible dans ces cas-là... et je compte pas me soigner de sitôt ! 

Mon 1er SMEP ! (25/06/2017)

Craquage fait, j'ai pu voir que Michel Moatti était un auteur super accessible que j'espère donc lire très très bientôt ! Et pourquoi pas convier dans le Nord, qui sait ! 

Mon 1er SMEP ! (25/06/2017)

On se retourne et qui voit-on derrière nous ? Le stand de la Bête Noire.

La Bête Noire, c'est du très très lourd ! 

Daniel Cole, Jacques Olivier Bosco, Fabio M Mitchelli, Claire Favan, Alexis Aubenque.... pour ne citer qu'eux ! 

Daniel Cole, j'ai adoré Ragdoll. Mais parler anglais, très peu pour moi, je préfère l'écrire... donc j'ai passé mon tour et pis le livre je l'avais pas avec moi, donc... réglé !

Mitchelli... ils sont dédicacés. Donc en attendant le prochain, rien de neuf sous le soleil... Ah si, peut-être la sempiternelle rengaine de sa ressemblance (cultivée) avec un certain Jack Sparrow/Johnny Deep... et on a même une photo à l'appui ! 

Mon 1er SMEP ! (25/06/2017)

JOB... c'est un coquin celui-là ! Son gimmick du moment c'est d'alpaguer chaque nana qui passe devant lui et de lui lancer un " Madame, vous êtes brutale ? ". Je pense que tu seras d'accord avec moi, ça a le mérite d'interpeller. Si bien que dès mon retour à la librairie du mardi, j'ai commandé ce satané Brutale. Pfff ! Marre d'être faible ! Lecture prévue le mois prochain donc il a plutôt intérêt à être bon ce livre !

Mon 1er SMEP ! (25/06/2017)
JOB et F. Mitchelli (qui n'ont pas dû s'ennuyer, j'dis ça, j'dis rien...)

JOB et F. Mitchelli (qui n'ont pas dû s'ennuyer, j'dis ça, j'dis rien...)

On remonte vers le stand Bragelonne pour retrouver Alexis Aubenque qui fait tampon entre les deux. What else ! Le temps de faire signer le 1er tome du cycle River Falls que j'ai acquis récemment et sans lequel je ne pouvais commencer ledit cycle, et une photo forcée par Monsieur Chacha (j'aime pas ma gueule, j'y peux rien)... 

L'année prochaine je me fous un masque de troll sur la tête, là ce sera raccord !

L'année prochaine je me fous un masque de troll sur la tête, là ce sera raccord !

Juste à côté, il y a ce pauvre Steve Cavanagh qui a un regard poignant. Le pauvre... je me dis qu'il ne parle pas français, ça doit être galère d'échanger avec les lecteurs (qui comme moi sont peut-être pétrifiés à l'idée de parler anglais alors qu'ils l'écrivent & le comprennent bien). J'avais adoré son premier roman, La Défense, mais je m'aperçois que je l'ai laissé dans le coffre de la voiture, et lorsque que quelques heures plus tard je me repointerai devant son stand, ce sera pour voir que l'auteur n'était là que le matin. SHIIIIIIIIIT ! Néanmoins j'ai eu le temps de lui dire que j'avais beaucoup aimé son livre. Mais je n'avais pas prévu d'acheter son nouveau roman... c'est triste que je me suis éloignée de lui. Bah oui, on peut pas tout acheter sur des salons comme SMEP. Faut faire des choix, et ça fait chier. Bref.

 

Autre allée, et on voit Sire Cédric que je devais impérativement voir pour une affaire top secrète de la plus haute importance et dont je ne vous dirai rien pour l'heure. Et là, c'est le drame ! Une file.... longue et en plein soleil... On s'insère dedans comme on peut puis au bout d'un moment un gentil monsieur nous prévient que Sire Cédric part sur la scène de la Griffe Noire. Et re shit ! Bah oui, une journée c'est court pour tout faire et tout voir. On est consciente qu'il nous faut speeder. Donc on continue et on se retrouve chez Claire Favan qui petit déj... 

Mon 1er SMEP ! (25/06/2017)

L'occasion de papoter de choses et d'autres, Claire est comme Jacques Saussey, solaire et pétillante, on ne s'ennuie pas ! C'est pas pour rien qu'ils sont potes ces deux-là ! 

Et on reprend notre périple....

 

 

Un peu plus loin, un auteur que je voulais voir depuis un moment: Nicolas Lebel ! 

J'étais venue pour acheter L'heure des fous mais comme rupture de stock je me suis rabattue sur Le jour des morts et ne le regrette pas ! Hâte de le lire et l'auteur est vraiment super sympa ! On a pu papoter un peu et mon p'tit doigt me dit que j'ai pas fini de vous rabâcher les oreilles avec lui, hé ! hé ! 

Par contre j'ai pas de photos... 

RETOUR SUR NIKO TACKIAN :

 

Les présentations ayant été faites avant l'ouverture du salon, fallait quand même que je fasse dédicacer le p'tit dernier, Toxique. Et la gourdasse que je suis avait oublié son préféré de lui, La nuit n'est jamais complète, parce qu'elle l'a prêté à sa maman.

De ce fait, on cause de Toxique et de son perso foldingue... et la question qui fâche : pourquoi tant de haine envers les teckels ? Bon, c'est pas que j'aime ce genre de roquets, mais bon... il méritait peut-être pas ça ? Ah... si t'as pas lu le livre, tu m'en vois navrée. Au moins je t'aurais prévenu ! Un lecteur averti en vaux deux, non ? ...

Alors oui, ce n'est pas un mythe : nous, les écrivains, on aime bien s'inspirer du quotidien, de ce qui nous entoure. Quelqu'un te fait chier ? Bah on le trucide dans une fiction... voilà. Ce que certains font avec un ex-mari pervers narcissique violent, bah d'autres le font avec un sale roquet. L'inspiration a sa raison que la raison ignore...

Mon 1er SMEP ! (25/06/2017)
Mon 1er SMEP ! (25/06/2017)

12h : une pause d'impose ! 

 

Après un temps d'attente assez long (mais y a pire) aux caisses, nous voilà en train de nous ruer sur nos glacières.

Direction le parc de l'église à côté de la place des marronniers pour un pique-nique avec les autres blogueurs. De mon côté, besoin de calme car ces deux heures ont été très intenses.

Tandis que certaines troquent et dealent des livres, on savoure un peu de fraîcheur à l'ombre, car ça cogne sévère à Saint-Maur ! 

Y en a qui posent tandis que derrière ça se repose... ^^

Y en a qui posent tandis que derrière ça se repose... ^^

Le cadre est sympa, en particulier cette belle église qui m'a inspirée ces quelques clichés...

Mon 1er SMEP ! (25/06/2017)
Mon 1er SMEP ! (25/06/2017)

14h : les affaires reprennent ! 

 

Vu le monde aux caisses à midi, on s'est dit qu'il valait mieux faire tous nos achats de suite, tant que les auteurs n'étaient pas revenus de déjeuner, et de passer au caisse dans la foulée. Et effectivement, c'est bien plus pratique !

Je pars en solo obtenir mes signatures et croisent pas mal de gens : Bob Garcia et Eppy Fanny en plein conciliabule. Je devrais bientôt lire Bob Garcia (en plus il cause de Sherlock Holmes donc je compte bien me faire plaisir !). Eppy Fanny était débordée, mais on s'est promis de prendre plus de temps aux Mines Noires. Enfin, si je le peux... 

Ensuite je croise Melie Wolff, une blogueuse que je suis et qui s'est énormément investie pour Fleur Sauvage. Je croise aussi Laurent Gérard, Christelle Sapin, Kris Dessagnes, Pascale Marcoin, Sacha Erbel (en balade) mais le temps manque pour prendre vraiment le temps d'échanger comme on le voudrait. Mais ça n'est que partie remise !

 

Un peu de répit...

Un peu de répit...

Côté auteurs, j'ai longtemps cherché sans jamais trouver le stand de Valentin Musso, ce n'est qu'en fin de journée que j'ai enfin trouvé sa table, mais lui était parti... Là, tu te sens un peu dégoûtée dans ces moments-là, car tu réalises que t'es passée au moins 20 fois devant sans le voir... bizarre, hein ! 

Sinon j'ai pu voir Dominique Maisons. Il avait participé à la 2ème édition des Mines Noires (que je ne chapeautait pas encore) et j'avais regretté de ne pas avoir pris Le festin des fauves. Et comme il est sorti en poche depuis agrémenté d'une très belle couverture, j'ai réparé cet oubli et ai promis à l'auteur de le lire !

Puis, vint le tour de Jacques Expert. Hortense me faisait de l'oeil depuis un moment, donc désormais il est dans ma bibliothèque. Bon, pour le coup j'ai quand même dû dire à l'auteur que je n'avais encore rien lu de lui... c'est toujours chiant ces situations-là, mais plus ça ira mieux ça devrait aller, hein ! 

Une fois mon petit tour terminé je retrouve Docteur Whoo qui squatte la scène de la Griffe Noire au 1er rang. Une chaise libre ? J'en profite ! Et là, je tombe pile poil au bon moment car une rencontre d'anthologie se profile : Marina & Hélène Carrere d'Encausse interviewées par Gérard Collard ! L'émotion est au rendez-vous direct ! 

Mon 1er SMEP ! (25/06/2017)
Mon 1er SMEP ! (25/06/2017)

Ces 3 personnalités, c'est à travers un écran que je les avais vu, et là elles sont à quoi, deux mètres de moi ? Un membre de l'Académie Française, on en croise pas tous les jours. Et puis Gérard Collard, quoi ! Il est un peu le libraire préféré des libraires ! Perso, j'apprécie énormément les esprits rock n'roll qui font fi des conventions, et puis je suis souvent d'accord avec ses coups de coeur. C'est quelqu'un qui s'implique beaucoup pour la profession, donc respect total ! 

 

L'échange ne dure pas longtemps, l'occasion pour Hélène Carrere d'Encausse de parler de son amour pour la Russie, et du féminisme. SON féminisme, hérité de sa mère. Et Marina (sa fille) qui prend la parole pour déclarer tout son amour et son respect pour une femme hors norme qui a beaucoup fait pour la cause féminine. Le même genre de femme que Simone Veil qui nous quittera peu de temps après. Là, t'as tous les poils qui se hérissent car tu sais au fond de toi que tu viens de vivre un grand moment de littérature, mais pas que ! 

Mon 1er SMEP ! (25/06/2017)
Mon 1er SMEP ! (25/06/2017)
Mon 1er SMEP ! (25/06/2017)

L'heure tourne et voilà que je retrouve ma Chacha ! Et là, le déclic ! Il me faut des souvenirs de cette journée ! Mes problèmes me paraissent soudain très loin, malgré le coup de soleil que je me suis mangé (oui les rousses ça crament...) je me sens bien ! Chacha m'accompagne dans la dernière signature que je voulais obtenir, Eric Metzger ! 

Lui, il me faisait rire lorsque je regardais Le P'tit Journal ou Quotidien... avec son binôme Quentin. Bah il est pas du tout mauvais en romancier, c'est même très frais et drôle ce qu'il écrit ! Et vu son jeune âge (c'est moi qui dit ça, pfff !) c'est très prometteur pour la suite ! 

 

Bon, je me moque des groupies de Norek, mais j'avoue que Metzger m'a intimidée... je sais pas, le fait d'avoir été habitué à la présence de quelqu'un, même à travers la télé, ça fait bizarre. Je le lui ai dit, que ça faisait drôle de le voir en vrai, et il m'a dit qu'il fallait pas. Bon, après moment "j'me tape la honte" je lui dis que j'étais plus branchée trucs bien sombres & glauques mais que ses livre m'avaient fait du bien, ce qui l'a fait rire. Il bûche déjà sur le 3ème mais ça ne sera pas un polar, a-t-il précisé... 

Mon 1er SMEP ! (25/06/2017)
Mon 1er SMEP ! (25/06/2017)

Ensuite ce sont des rencontres/photos, à commencer par Johana Gustawsson avec qui j'avais bien discuté du matin mais pas pensé à prendre des photos et lorsque je suis repassée elle était partie - snif ! Mais je l'aurai un jour, je l'aurai !

 

Mon 1er SMEP ! (25/06/2017)
Mon 1er SMEP ! (25/06/2017)

Armelle Carbonel je l'adore ! C'est une très belle personne, gentille, ouverte, humble et drôle ! Et avec une plume très noire comme j'aime. J'ai adoré ses deux livres, et enfin je l'ai eu notre photo à deux ! D'autres avaient été prises auparavant mais on en a jamais vu la couleur, donc là je suis d'autant plus contente !

J'avais oublié ma photo avec Claire Favan, ça a été rectifié... avec une photo très "photo bombing" !

J'avais oublié ma photo avec Claire Favan, ça a été rectifié... avec une photo très "photo bombing" !

Mon 1er SMEP ! (25/06/2017)

Une autre photo avec celui qui incarnera à jamais le parrain des Mines Noires. C'était la 1ère fois qu'on proposait à Jacques d'être le parrain d'un salon, j'en ai été stupéfaite que personne ne le lui ai jamais proposé avant ! Hé ben tant mieux, comme ça la résonance n'en est que plus particulière, hé ! hé ! 

 

Mon 1er SMEP ! (25/06/2017)

Bon, quand on habite dans les Hauts de France on va pas à SMEP pour voir Franck Thilliez. OK, là je ne vais pas me faire que des amies mais on est limite blasés de le voir par chez nous (rires) ! Bon, et puis y a un truc qui m'a sauté aux yeux c'est qu'il est de moins en moins accessible. Certes il est toujours aussi sympa et humble face aux lecteurs mais voilà, pas moyen de l'avoir aux Mines Noires alors qu'il habite la ville voisine... (et puis on peut pas parler avec lui comme les autres auteurs)... ça laisse un goût amer en bouche parce que le but c'est un peu de promouvoir la culture, le livre et les talents de notre région. Franck en est l'un des dignes représentants... enfin, qui sait, peut-être qu'un jour (sur un malentendu) il viendra ? 

Enfin, THE moment de fou de la journée ! 

Mon 1er SMEP ! (25/06/2017)

C'est en sortant de la scène avec les Carrere d'Encausse qu'on croise enfin Gérard Collard alors que Chacha nous a rejoint ! On saute sur l'occasion, on se présente. Je le remercie pour avoir partagé l'affiche des Mines Noires et pour Fleur Sauvage. J'en profite pour el remercie de tout ce qu'il fait pour le monde du livre et ose ajouter qu'il est un modèle pour nous - les libraires. Il me répond " pas de ça ! ", qu'on est tous les maillons d'une chaîne et qu'on a tous notre mot à dire ! Modeste, en plus de ça !

Et tandis que Mr Chacha demande s'il y a moyen de faire une photo avec Marina, il nous emmène à l'autre bout du salon, ouvrant la foule comme Moïse est censé avoir ouvert la mer rouge ! Nan, sérieux, c'était intense à vivre ! Après les photos de mes compagnons, je me suis risquée à en demander une rien qu'avec Gérard, en tant que libraires & organisateurs de salon, même si on joue pas dans la même catégorie, comme ça, mon souvenir en or massif je l'ai ! 

 

 

Voilà venir la dernière photo qui symbolise à elle seule une journée très riche en émotions ! 

La Dream Team avec Armelle Carbonel

La Dream Team avec Armelle Carbonel

Voici venir la conclusion (c'est pas trop tôt diront les mauvaises langues)...

 

Un mois après que reste-t-il de cette journée ? 

L'impression d'avoir vécu une parenthèse enchantée, d'avoir participé à un événement littéraire unique en son genre. Après oui, le couperet est très vite tombé, lors de la clôture du salon, jetant un voile menaçant sur l'avenir de SMEP (merci, monsieur le Maire !)

SMEP 2018 ça semble encore loin, mais une chose est sûre, les visiteurs, les auteurs et les professionnels du livre sauront se mobiliser pour défendre un tel salon. Pis parce qu'on est jamais aussi bien servi que par soi-même...

 

Moi j'en retiens un merveilleux souvenir, entourée de personnes bienveillantes & passionnées, ce qui fait que tu te dis que t'es pas seule au monde. Parce que souvent, autour de toi on te prend pour une dingue etc... bah quand tu vis ça, tu te rends compte que des gens tarés comme toi y en a un paquet, te donnant l'impression d'appartenir à une race à part, de parler une même langue. Alors c'est qui les maboules dans l'histoire ? 

 

Des regrets, j'en ai évidemment un paquet : 

- prévoir un budget livres plus conséquent

- faire des photos (beaucoup plus !)

- prendre le temps de voir plus de monde

- ne pas subir SMEP mais être au coeur de l'action

- voir plus de scènes (la Griffe Noire/les Déblogueurs)

...

J'espère de tout coeur qu'il y aura une 11ème édition car ce salon est vraiment extra ! Les organisateurs ont vraiment abattu un boulot monstre. Vraiment aucune fausse note ! Des étoiles plein la tête pour encore très longtemps ! 

Donc un baptême pour moi mais je vais croiser très fort tout ce que je peux pour que confirmation il y ait pour moi ! 

 

 

Et pour finir un petit florilège de photos volées provenant des Boutillier (Steven & Chacha) ainsi que de Docteur Whoo ! 

 

Ma moisson 2017. Petite moisson, certes, mais moisson quand même ! (et un livre gratos offert à la caisse !)

Ma moisson 2017. Petite moisson, certes, mais moisson quand même ! (et un livre gratos offert à la caisse !)

Mon 1er SMEP ! (25/06/2017)
Mon 1er SMEP ! (25/06/2017)
Mon 1er SMEP ! (25/06/2017)
Mon 1er SMEP ! (25/06/2017)
Mon 1er SMEP ! (25/06/2017)
Mon 1er SMEP ! (25/06/2017)
Commenter cet article

À propos

Chers aventuriers égarés, bienvenus dans mon royaume souterrain où le Chaos, les Ténèbres et la Folie sont les seuls maîtres à bord ...