Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers aventuriers égarés, bienvenus dans mon royaume souterrain où le Chaos, les Ténèbres et la Folie sont les seuls maîtres à bord ...

24 May

" Ce que tu veux " de Sabine Durrant (2017)

Publié par Benedict Mitchell  - Catégories :  #Alcôves

" Ce que tu veux " de Sabine Durrant (2017)

Encore une auteure que je ne connaissais pas et vers laquelle je n'aurais jamais pensé aller. C'est grâce aux conseils d'une copine libraire que j'ai décidé de sauter le pas, comme quoi, on en découvre tous les jours !

Alors oui, une couverture qui ne paie pas de mine, un titre un peu plan-plan. Je lis le résumé que voici :

 

4ème de couverture :

 

" Lizzie pensait que le perdre serait la pire chose qui pourrait lui arriver. Elle avait tort. Ils lui ont dit de ne pas s'inquiéter - sa soeur, la police -, que c'était quelque chose de courant, quand un proche mourait, de le voir partout. De le sentir partout. Seulement ils ne connaissaient pas Zach. Ils ne savaient pas à quel point il l'aimait ni jusqu'où il pouvait aller pour se venger.

Que sait-on réellement de la personne qui partage notre vie ? En alternant les voix de Lizzie et de Zach, les flash-back et le moment présent, Sabine Durrant impose un climat de tension exceptionnel qui fait voler en éclats les faux-semblants d'un couple apparemment irréprochable. "

 

Un thriller époustouflant qu'on ne peut pas lâcher !

Nathalie Iris, Télématin

 

Splendide et effrayant.

The Guardian

 

Un roman qui vous prend aux tripes dès la première page.

The Times

 

Sabine Durrant ne commet aucun faux pas. Superbe.

Sunday Mirror

 

 

Et je me dis quand même que ça a l'air d'envoyer du lourd ! Non, la chronique de Télématin n'a pas fait pencher la balance (rires). Juste qu'elle m'a fait penser à Les Apparences de Gillian Flynn.

Quand ça parle de couples torturés, j'en suis toujours car pour moi " les histoires d'amour finissent toujours mal ", et la guimauve c'est très beurk-beurk !

Reste à savoir si j'ai aimé mon voyage dans cette banlieue londonienne pluvieuse et par intermittence dans cette région mystérieuse des Cornouailles ?

" Ce que tu veux " de Sabine Durrant (2017)

-> " Un jour mon prince viendra, il me défoncera... " (j'ai pris quelques libertés avec les paroles originelles, vous m'en voudrez pas, hein !)

 

Elle c'est Lizzie. Bibliothécaire dans un collège de la banlieue londonienne, très investie dans son travail et les enfants en difficulté.

Lui c'est Zach, artiste peintre en mal de reconnaissance. Originaire d'une île au large de la Cornouaille.

Leur rencontre ? Le hasard des sites de rencontres sur internet. Un coup de foudre ? Peut-être que oui, peut-être que non. Zach a su voir la beauté de Lizzie, son potentiel. Et il s'est imaginé qu'elle pourrait suffire à son bonheur. Quant à elle, vivant avec une mère malade et souffrant d'Alzheimer, elle a pu conjuguer la signification du verbe aimer, dans ce qu'il a de plus obsessionnel.

Un mariage quelques temps plus tard, la vie à deux. L'incompréhension qui s'installe chez Zach, artiste maudit et méprisé. L'envie de possession, l'envie d'ailleurs, d'écrire une nouvelle page... puis le drame. Un accident de voiture. La culpabilité parce que Lizzie venait d'annoncer par écrit à Zach son intention de le quitter, de prendre ses distances.

Un an plus tard, le roman commence : Lizzie ne se relève pas. Elle ne parvient pas à faire le deuil de son époux. Culpabilité ? Est-elle responsable alors qu'elle cherchait à se libérer de lui ? Et pourquoi donc ? Syndrome post-traumatique ? Oui, Zach n'était pas un mari facile...

Alors qu'elle se recueille sur les lieux de l'accident, Lizzie découvre un bouquet de fleurs signé par une mystérieuse Xenia. Et si son mari avait des secrets ? Dès lors, l'impression d'être suivie en permanence, de voir Zach partout. Des choses disparaissent de chez elle, des signes de plus en plus nombreux et inquiétants. Et si la réalité n'était pas ce qu'elle semblait être ? Lizzie a l'impression de perdre pied, et de passer pour une folle dans son entourage. Commence alors pour elle la quête de l'impossible vérité.

Île de Wight

Île de Wight

-> L'homme qui ne voulait pas grandir

 

Ce que tu veux c'est un thriller psychologique absolument addictif. Oui, dès les premières pages on est ferré. C'est Zach qui parle d'emblée. Il espionne sa femme, il croit voir des choses. Alors il prend une décision, implacable :

" Si elle a tout oublié, si pour elle tout est terminé, je la tuerai.

Tout est sa faute. "

Chapitre suivant, c'est Lizzie qui parle. Un roman avec deux voix. On comprend qu'un drame est arrivé. Zach est mort, un accident de la route. Lizzie se recueille sur les lieux du drame un an après...

Puis le roman va alterner entre présent et Lizzie qui a le plus grand mal à surmonter la perte (de repères) de l'être aimé, le regard des autres, qui croit le voir, le sentir partout. Puis on a des flash-back, une sorte de journal intime que tenait Zach et qui reprend le fil des événements chronologiquement. On découvre les circonstances de leur rencontre, et surtout, un personnage haut en couleur : Zach lui-même !

On plonge dans l'horreur d'une relation malsaine. Et là j'ai tout de suite pensé, certes, aux Apparences de Gillian Flynn mais aussi à La Fille du train de Paula Hawkins et à Entraves d'Alexandra Coin. La relation abusive dans toute sa splendeur, la lente descente aux enfers. Et nous lecteurs, on va sans cesse se demander ce que ça cache, si on n'est pas en train de se faire nous aussi manipulé. Et on le sera, assurément ! Des révélations qu'on ne voit pas venir et qui sont d'une violence psychologique inouïe ! HALLUCINANT !!!

Ce livre m'a complètement retourné ! J'ai vibré à chacune des pages ! J'ai eu peur pour Lizzie et son chien... je me suis dit que ça ne pouvait pas être possible, jusqu'à ce que je me souvienne que j'ai vécu certaines des situations vécues par Lizzie. Alors oui, vous allez vous dire que si on se sent concerné par ce livre, sa lecture nous bouleversera davantage. J'en sais rien à vrai dire. Tout ce que je sais c'est que tout n'est pas blanc ou noir dans Ce que tu veux.

Ce roman nous incite à nous poser les bonnes questions : qu'est-ce qui est acceptable ? Quand partir ? Quand une relation peut-elle devenir malsaine ? Quelle est notre part de responsabilité ? Responsabilité passive ou active, quel est le moindre mal ?

Et puis ce roman c'est aussi une plongée dans des psychés très tourmentés, et le sens de l'humour de la vie ! Oh putain !!! Je n'en dis pas plus tant c'est gerbant mais malheureusement on ne vit pas dans le monde des Bisounours.

Bref. Pas de temps morts. Un style vif, imagé, une écriture fluide et poétique. Un régal !

Je ne vous en dit pas plus. A vous de faire le grand plongeon !

< EXTRAITS >

 

On peut aimer et détester quelqu'un. En même temps. Avoir tellement pitié de lui que c'est comme un coup de poing dans le ventre et lui en vouloir au point d'avoir envie de le frapper. Il peut être la meilleure chose qui vous soit jamais arrivée et la pire. On peut vouloir le quitter bien que le souvenir de sa peau, de la pression de ses doigts sur vos côtes vous coupent le souffle, même un an après. "

(...)

" Cette belle est grande idée : tout se dire. Neuf fois sur dix, quelqu'un cache quelque chose. Même si c'est juste des idées, des désirs, des espoirs. On peut vivre dans la même maison, partager le même lit, mais à quel point connaît-on vraiment quelqu'un ? "

(...)

" C'est ça le problème avec la vengeance. Les gens se trompent. Elle n'est pas toujours douce. "

MA NOTE : 5 / 5

-> Un thriller psychologique complètement addictif sur la vengeance, le deuil, la perversion & l'obsession, l'estime de soi. Sabine Durrant nous livre une histoire qui parlera à beaucoup, dotée d'une plume délicieusement poétique et sombre, fluide et glaciale comme la lame d'un couteau que notre partenaire peut un jour nous planter dans le dos insidieusement.

Un livre d'ambiances, visuels, qui ne connaît aucun temps morts. Lizzie & Zach, un couple hors normes ? Pas tant que ça, vous vous rendrez vite compte que la perversion narcissique n'épargne personne et peut tristement être considéré comme le fléau du siècle.

Ce que tu veux c'est aussi l'histoire d'une femme qui voulait connaître le bonheur, qui voulait plaire à son homme, devenir celle dont il rêvait pour lui faire plaisir. C'est aussi l'histoire d'un homme prêt à tout par amour, obsédé par une histoire qui roule, par sa propre réussite. C'est aussi l'histoire d'une jeune fille qui voulait être aimée désespérément... en somme un roman sur l'amour : l'amour des autres, l'amour de soi. Le poids du passé, la pression sociale, la reconnaissance professionnelle, l'héritage familial...

Un roman incroyable du début à la fin, et cette fin vous laissera complètement ahuri ! Le comble, c'est que la lecture de ce livre distille un venin : il vous laisse une sensation glacée une fois que vous le refermez. Parce que vous vous dites qu'il a une part de véridicité. Parce que des Zach, vous en avez connu, vous en côtoyez peut-être, et Lizzie, ne vous rappelle-t-elle pas quelqu'un ?

Enfin, ce thriller a un développement remarquable, qu'on ne voit pas venir. On se pose sans cesse des questions, on s'imagine avoir effleuré du doigt l'horrible vérité, et lorsqu'elle survient, on se dit que c'est d'une violence dramatique ! Complètement retournant et dérangeant !!!

Bref. Sabine Durrant m'a convaincue !  L'un des fers de lance de la nouvelle génération des papesses du thriller psychologique ! On imagine aisément une adaptation ciné !

Tout à prendre, rien à jeter !

Commenter cet article

À propos

Chers aventuriers égarés, bienvenus dans mon royaume souterrain où le Chaos, les Ténèbres et la Folie sont les seuls maîtres à bord ...