Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers aventuriers égarés, bienvenus dans mon royaume souterrain où le Chaos, les Ténèbres et la Folie sont les seuls maîtres à bord ...

20 Feb

" Ne sautez pas ! ", de Frédéric Ernotte (2016)

Publié par Benedict Mitchell  - Catégories :  #Alcôves

" Ne sautez pas ! ", de Frédéric Ernotte (2016)

ATTENTION ! Chronique sans étiquette !

J'ai découvert les éditions Lajouanie avec un gros coup de coeur, Je m'appelle Requiem et je t'... de Stanislas Petrosky. On peut dire que la barre était haute pour lui succéder et réussir à l'égaler, voire le surpasser.

Et ben c'est chose faite avec Ne sautez pas !  de Frédéric Ernotte. Une lecture qui n'a pas été aisée puisque le livre a été paumé durant mon déménagement, et que j'en avait lu que la moitié. J'ai eu peur de devoir le reprendre depuis le début, et ben non. Parce que tout était resté en mémoire, hé ! hé ! Elle est pas belle la vie ?

Déjà, rien qu'à lire le pitch, j'étais très intriguée...

 

-> 4ème de couverture :

 

" Assis sur le toit d’un gratte-ciel de Bruxelles, Mathias, un laveur de vitre débonnaire, est songeur.
Il réfléchit au travail d’intérêt général que la justice lui a imposé : vendre des gadgets pour une association humanitaire !

Surgit un homme paniqué.
Mathias n’imagine pas à quel point les minutes qui vont suivre bouleverseront sa vie. Un impitoyable engrenage vient de s’enclencher...
"


Est-ce forcément mal de ne pas faire le bien ?

En tentant de répondre à cette interrogation existentielle, le héros de Frédéric Ernotte va vivre une aventure pour le moins hors du commun.

Un roman délicieusement surprenant, bigrement mouvementé.

Émotion, humour et suspense garantis.

-> " Vers l'infini et au-delà ! "

 

Mathias n'as pas de bol. Lui, ce qu'il aime, c'est s'asseoir tout en haut du gratte-ciel dont il nettoie chaque jour les vitres suspendu à sa nacelle. Il regarde l'infini (et au... c'est bon on a comprit !) et ça cogite tout seul. Sauf qu'un jour, alors qu'il est tout occupé à cogiter sur la punition qu'il vient de se prendre, un costume-cravate l'aborde pensant qu'il est sur le point de se jeter dans le vide.

" Ne sautez pas Monsieur ! " Et le voilà à lui proposer l'impossible pour lui sauver la vie. Mathias se retrouve avec un gros chèque dont il ne sait que faire. Bah c'est qu'il voulait pas crever ! Que faire de ce fric ? Comment ne pas franchir la frontière entre ce qui est bien et ce qui l'est pas du tout ?

Ce qui va être le point de départ d'une série d'événements & de mini cataclysmes qui ne manqueront pas de modifier l'horizon de Mathias à jamais.

Peut-on changer le monde en n'étant pas réglo ? Cruel dilemme, vous en conviendrez.

-> L'épineuse question de l'étiquette...

 

Me voilà arrivée à la classification de ce livre, hé ! hé ! Et comme j'ai pas de corde ni de pelle sous la main, je vais pas pouvoir trouver une excuse plausible (on me souffle dans l'oreillette que l'excuse de l'aqua poney n'est plus valable...)

Aqua licorne... ça ils sont pas prêts de le faire ! Mouhahahahaha !!!

Aqua licorne... ça ils sont pas prêts de le faire ! Mouhahahahaha !!!

Bon, ben laissez-moi vous dire qu'il me paraît bien impossible de classer Ne Sautez pas !  dans une seule catégorie tant ce roman touche à plein de genres ! De la satire sociale au loufoque, à l'absurde, au thriller, à la poésie, au conte philosophique/initiatique, bref, autant de genres auquel on pourrait le rattacher !

Par conséquence, c'est juste un put!ù@ d'ovni littéraire !!! (elle est pas belle la formule ? hi ! hi !)

Hautement addictif, drôle à souhait, qui fait réfléchir, qui met du baume au coeur, qui fait vibrer et frissonner (la dernière scène sur le toit du gratte-ciel !!! Aïe ! Aïe ! Aïe !) c'est un de ces romans qu'on aura grand plaisir à relire car il nous enseignera toujours quelque chose. Chacun l'interprétera comme il le souhaite mais y'a rien à jeter !

Y'a tellement de choses dont j'aimerais vous parler quant à ce livre mais je préfère m'abstenir (par pur sadisme, vous me connaissez maintenant) et vous devrez vous contenter de quelques extraits choisis avec soin. Et faire le grand saut de votre côté ! (pensez au parachute, hein !)

Panorama de Bruxelles

Panorama de Bruxelles

< EXTRAITS >

 

" Mon pire défaut, c'est toi. Tu es ma jambe de bois dans le sprint de la vie. "

(...)

" On n'a jamais le temps. Il faut le prendre et le dompter pour en faire un prisonnier docile. "

(...)

" J'écoute les titres du 20h en me disant que la coiffure de David Pujadas est sans doute la conséquence d'un pari perdu. Je réalise également que j'ai fait une terrible erreur. J'étais de bonne humeur. Qu'est-ce qui m'a pris d'allumer la télé ? Je ne suis pas un garçon lunatique, mais la grand messe du soir a le pouvoir incroyable de me ruiner le moral aussi rapidement qu'un cent mètres couru par Usain Bolt. Politique et querelles en tous genres. Intoxication alimentaire. Accident. Embouteillages. Fusillade. Inondation. Séquestration. Conflit armé... On peut critiquer Disney Channel, mais il y a peu de chance que Winnie l'ourson et ses potes attaquent l'Irak pour lui piquer du miel. "

(...)

" La vie est une addition continuelle de pertes et de profits. "

(...)

" La meilleure manière de tourner une page est de ne pas la lire à tout le monde. "

(...)

" J'ai un peu dévié de ma routine pour me lancer dans une aventure que je ne contrôle pas. C'est exaltant. Dangereux. Surréaliste. Je me déteste et, paradoxalement, je ne regrette rien. "

(...)

" Les oiseaux se cachent peut-être pour mourir, mais pas les gens qui viennent de subir un tremblement de terre. Ils viennent crever devant toi en te suppliant de faire quelque chose pour les aider... "

(...)

" ... il n'y a que les gens qui tentent de faire quelque chose qui peuvent échouer ou réussir. C'est tellement simple de poser ses fesses dans le fauteuil du spectateur et de juger cyniquement les tentatives des autres. La folie d'entreprendre est magnifique. Il faut simplement garder son esprit critique à portée de main pour faire le bilan de temps en temps. "

(...)

" Qu'on le veuille ou non, la mort est une première de la classe. Une employée du mois. Une fonctionnaire un peu trop zélée. La mort est une droguée du travail. Un pion sans coeur qui décime l'échiquier sans scrupule. Sans se retourner. Sans se rendre compte des dégâts. Elle détruit des vies sans se préoccuper un quart de seconde de la haine qu'on lui voue. Elle est libre. Indomptable. Gourmande et insatiable. Elle est rebelle et elle nargue tous ceux qui se mettent en travers de sa route. La mort est cruelle. Ponctuelle. Elle fixe des rendez-vous qu'elle n'oublie jamais. "

(...)

" Nous ne pouvons pas aider tout le monde, mais tout le monde peut aider quelqu'un. "

Frédéric Ernotte lors du salon LES MINES NOIRES (12/02/2017) Crédit photo : Docteur Whoo

Frédéric Ernotte lors du salon LES MINES NOIRES (12/02/2017) Crédit photo : Docteur Whoo

-> MA NOTE : 5+ / 5

Un véritable ovni littéraire, une pépite livresque, un régal !

Drôle, touchant, vibrant de vérités oubliées, poétique, noir & lumineux, addictif, décalé, Ne sautez pas !  est un pur condensé de petits bonheurs, d'émotions en tous genres, d'humanisme, de réflexions existentielles qu'on s'est tous posé un jour.

Le titre vous dit de ne pas sauter, et bien je vous dis le contraire : ne vous privez pas de sauter à pieds joints dans ce merveilleux récit, dans cet engrenage insensé mais ô combien salvateur !

En plus la couverture de Caroline Lainé (comme toutes les couvertures qu'elle a réalisées pour Lajouanie) est magnifique !!!

Lajouanie = véritable mine de pépites d'or !!! (OK, c'est facile, je connais le chemin, pas besoin de m'dire de sortir, hein !)

Commenter cet article

La Petite Souris 20/02/2017 21:15

j'ai découvert les éditions Lajouanie avec " Travailler tue" que je te recommande si tu ne l'as pas déjà lu.Je me note celui ci, je ne sais pas quand j'aurai l'occasion de le lire, mais je me le note! Merci de m'avoir donné envie de m'interesser à lui ! ;)

Benedict Mitchell 20/02/2017 21:17

Il est dans ma liste " Travailler tue " LOL Ça me donne encore plus envie de m'y plonger, merci ! :D

À propos

Chers aventuriers égarés, bienvenus dans mon royaume souterrain où le Chaos, les Ténèbres et la Folie sont les seuls maîtres à bord ...