Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers aventuriers égarés, bienvenus dans mon royaume souterrain où le Chaos, les Ténèbres et la Folie sont les seuls maîtres à bord ...

13 Jan

" L'Abbaye blanche ", de Laurent Malot (2016)

Publié par Benedict Mitchell  - Catégories :  #Alcôves

" L'Abbaye blanche ", de Laurent Malot (2016)

Dès que j'ai vu cette couverture, j'ai su que je voulais (et devais) lire ce livre !

Quand j'ai découvert la 4ème... j'ai eu peur. Peur que le thème ne me plaise pas tant que ça. Et ben finalement, faut toujours faire confiance à son intuition parce que je suis tombée sur une jolie pépite !!!

Encore un auteur que je découvre avec son 1er polar, paru chez Bragelonne-Thriller au cours de l'automne 2016. Laurent Malot est aussi scénariste. Je peux vous dire que ce livre se lit comme on regarde un film ! Ça claque, ça envoie du lourd, on ne se fait pas chier une seule seconde et on retient son souffle ! Tout ce qu'il faut pour un thriller réussi ! Et qui change !

 

Meurtres, famille et conspiration : une recette de la manipulation.
 
À Nantua, dans le Jura, Mathieu Gange élève seul sa fille de six ans. Sa femme a disparu depuis plusieurs mois sans donner d’explication. Flic intègre, il fait ce qu’il peut pour assurer sa mission, quand soudain la violence s’abat sur ce coin du monde où il ne se passe presque jamais rien.
Deux hommes sans lien apparent sont assassinés coup sur coup, puis on retrouve un cadavre mutilé dans la forêt. À mesure qu’il démêle les fils, Gange est entraîné dans une enquête dont les enjeux le dépassent. Notables véreux, secte, affaire d’État : le cocktail est explosif. Mais Gange ne peut pas renoncer. La disparition de sa femme n’est peut-être pas innocente...
 
Scénariste et romancier, Laurent Malot aborde avec un humour féroce la perte des illusions face au mensonge et la manipulation.
Son premier roman, De la part d'Hannah, a conquis près de 25 000 lecteurs. Mêlant habilement thriller politique et roman noir, L'Abbaye blanche est son premier polar.
 
Vue générale de Nantua

Vue générale de Nantua

-> Jeu de pistes en pleine montagne

1 cadavre découvert, ça use ça use...

2 cadavres découverts, ça craint énormément...

Matthieu Gange est un flic atypique. C'est le terme qui convient. Taciturne, brute de décoffrage, il est pas du genre à mâcher ses mots. Et pour couronner le tout, sa femme Gaëlle l'a planté sans crier gare, le laissant seul pour élever sa fille, ce qui n'est pas facile tous les jours compte tenu de son boulot. Bon, en temps normal ça pourrait passer, mais les morts commencent à pleuvoir dans les environs, et le petit patelin montagnard d'ordinaire si tranquille commence à craindre sérieusement. D'autant plus que les macchabées sont pas morts naturellement...

Et quand une journaliste intrépide vient le narguer en pointant les mots " complots, mafias et magouilles politiques " Gange n'a pas trop le choix, et il sent bien que ces affaires-là pourraient  être reliées, même un simple vol de vélos par des moines en fuite nocturne.

Il y a quelque chose de pourri dans ce joli coin du Jura... Mouais, surtout quand on commence à s'en prendre aux flics chargés de l'enquête, et à tout faire pour leur faire fermer leur... et boucler l'enquête.

Dans quel nid de guêpes Gange a-t-il pu bien mettre les pieds ? Soyez sûrs que vous ne serez pas au bout de vos surprises. Surtout quand notre héros se persuade que sa femme pourrait bien ressembler à la mystérieuse femme qu'on aurait vu avec les gars assassinés juste avant leur trépas.

" Dante et Virgile dans le neuvième cercle de l'Enfer ", Gustave Doré (1861)

" Dante et Virgile dans le neuvième cercle de l'Enfer ", Gustave Doré (1861)

-> " Meurtres, famille et conspiration " : un cocktail explosif !

Toujours le même dilemme : donner envie sans trop en dire !

Tout ce que je peux vous dire c'est que cette enquête est menée à 100 à l'heure ! Avec quelques alliés, Gange va devoir rester aux aguets pour ne pas y passer, car ce qu'il va démêler au fur et à mesure des découvertes qu'il fera risquera de lui péter à la figure à chaque instant.

Effectivement, comme le dit la 4ème, il sera question de notables corrompus, de magouilles et d'une étrange secte. Enfin, d'une secte quoi. Avec des ramifications assez énormes.

Le leitmotiv de nos justiciers idéalistes sera, tout au long du récit, de trouver la vérité. Mais voilà, à trop fouiller la merde on finit par se salir et s'en foutre partout. Et il y a des secrets qui désirent plus que tout rester... bah secrets !

On est dans du très noir, et Gange lui-même illustre bien ce côté "pessimiste" qu'a L'Abbaye blanche" : une enquête qui fera voler en éclats les quelques illusions sur l'idéal de justice qu'il pouvait encore avoir. Ajoutez à cela sa vie de famille qui a implosé, son incapacité à faire face et à gérer le quotidien avec sa fille. Gange est un mec qui ne croit plus en rien, juste animé par un instinct de survie parce que même s'il morfle, il a besoin de connaître la vérité de tout ce merdier. Et cette vérité finalement, elle ne m'est pas apparue limpide en refermant le roman. Bon certes, pas de happy end. La vie c'est ça aussi, ça finit pas toujours comme dans les contes de fées. Mais bon, j'ai un goût d'inachevé en bouche, d'où mon interrogation quant à une suite ? Ou alors une nouvelle aventure orchestrée par Matthieu Gange ? 

Du coup, c'est clair que ça tabasse bien ! On pourrait même sous-titrer ce roman avec la tristement célèbre phrase : " vous qui entrez dans ce livre, laissez de côté tout espoir ! "

À côté de ça, c'est remarquablement bien écrit, il y a de l'humour (très noir et corrosif), du rythme, de l'action, les personnages sont bien posés et construits, on s'attache à certains d'entre eux. Le tout est très réaliste, bref, on s'ennuie pas du tout. Mais on sort de cette lecture un peu déprimé, genre "monde de merde", impossible de franchir et faire s'écrouler cette "montagne". D'un côté c'est pessimiste et déprimant, mais de l'autre faut pas oublier que c'est terriblement réaliste.

En somme, L'Abbaye blanche est un thriller qui a le mérite de s'ancrer dans la réalité et le contexte actuel. Et de montrer les humains sous leur vrai jour, pas toujours très glorieux ni très humaniste. Encore moins sincère et altruiste. Mais bon, grâce à certains personnages, on a envie de penser comme Sam Gamegie dans Le Seigneur des Anneaux, et de s'dire qu'il y a du bon dans ce monde, et qu'il faut s'battre pour ça ! Bah ouais, c'est à ça qu'on reconnaît les vrais héros : ils lâchent rien et même dans les heures les plus sombres, ils se relèvent et continuent à avancer coûte que coûte et à braver la tempête ! Donc ouais, j'aimerai beaucoup retrouver Gange pour savoir s'il parviendra à exorciser ses vieux démons, à panser ses plaies, et tout ça quoi !

Bon, et puis il va s'en dire que ce livre ferait un super film ! Avis aux producteurs, c'est d'la bombe !

< EXTRAITS >

" En moins d'une semaine, cela faisait un meurtre et une mort suspecte. Carton plein pour une petite ville de l'Ain où le dernier crime remontait à 1993, le jour où Francine Pillard avait surpris son mari en train de cuver cul nul dans l'enclos de Poulette, sa brebis préférée. Était-ce le cocufiage de trop ou la vision de Poulette, regard hébété et slip vissé sur une corne, le sang de Francine Pillard n'avait fait qu'un tour. François Pillard ne s'était réveillé que pour entendre les deux cartouches de plomb tirées à bout portant. L'autopsie n'avait révélé aucun débordement d'affection envers Poulette ; en revanche, le taux d'alcool retrouvé dans le sang du défunt avait longtemps occupé la première place dans le livre des records. Poulette était morte deux mois plus tard, traumatisée par les coups de feu ou désespérément amoureuses de François ; quant à Francine Pillard, elle avait écopé de dix ans de prison. "

(...)

" Un bon flic est un flic qui a des résultats, les résultats se mesurant en affaires résolues, en inculpations prononcées, en délinquants arrêtés et, au final, en cellules occupées. Une démocratie qui va bien est une démocratie avec des prisons pleines. "

(...)

" Le monde est pourri et nous en sommes tous la cause. "

Laurent Malot

Laurent Malot

MA NOTE : 4.75 / 5

-> UN THRILLER NOIR COUP DE POING, EXPLOSIF ET ACERBE SUR LES MANIPULATIONS DES PUISSANTS QUI NOUS ENTOURENT

"Coup de poing", c'est le terme qui convient ! On ne s'ennuie pas, on rigole souvent (les boutades entre Gange et la journaliste, ou émanant de Gange tout court sont terribles !), on vibre, on a peur parce que le danger & les traîtres sont partout !

Un récit acerbe sur la réalité du dur métier de flic aujourd'hui. Alors qu'on serait en droit de penser qu'être flic, c'est avant tout courir après la vérité, la justice, éradiquer le mal, bah il n'en est pas toujours ainsi. Enfin, de moins en moins on va dire. Parce que c'est le dieu Pognon qui fait tourner le monde, hein ! Et v'là pour nos chers idéaux, pas facile d'être un amoureux de la démocratie en 2016 ! Y'à qu'à voir le déroulement des primaires d'une élection présidentielle, et surtout de voir ladite campagne, hum ! hum !

Bref. Pour un premier polar l'essai est transformé et on en redemande !

Du rythme, de l'action, des révélations, du suspens, des scènes dures, des manipulations, une bonne dose de noir à la limite du pessimisme et du "tous pourris", secouez ! Et z'avez un super polar qui change pas mal de ce qu'on peut lire communément ! En plus c'est superbement bien écrit et documenté. Y'a une vraie ambiance, une galerie de personnages attachants, tordus, détestables. Y'a tout ce qu'il faut pour passer une très bon moment de lecture !

Mais pour moi une fin en demie teinte et quelques questions restées sans réponses. Je suis sûre que ça fait partie du truc et que ça appelle à une suite ! Ou comment être sûr de fidéliser les lecteurs ! L'auteur ne serait-il pas lui aussi un peu manipulateur ? hé ! hé !

Y'a pas à dire, après 6 romans lus de la collection "thriller" des Éditions Bragelonne, faut vraiment saluer leur capacité à dénicher et à nous proposer des thrillers atypiques et qui dépoussièrent bien le genre !

Commenter cet article

À propos

Chers aventuriers égarés, bienvenus dans mon royaume souterrain où le Chaos, les Ténèbres et la Folie sont les seuls maîtres à bord ...