Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers aventuriers égarés, bienvenus dans mon royaume souterrain où le Chaos, les Ténèbres et la Folie sont les seuls maîtres à bord ...

14 Jul

" HOUSE OF CARDS ", la série politico-dramatique à ne pas rater !

Publié par Benedict Mitchell  - Catégories :  #Les Limbes

" HOUSE OF CARDS ", la série politico-dramatique à ne pas rater !

Cela fait 4 ans que HOUSE OF CARDS fait parler d'elle. Diffusée en France par Canal +, il faut savoir qu'à la base, c'est une série britannique originellement diffusée sur la BBC, elle-même adaptée d'un roman de Michael Dobbs. L'action se situait en Grande-Bretagne. Certes, malgré une intrigue de qualité, ça n'était pas aussi glamour et vendeur que la Maison Blanche et la première puissance mondiale. Donc, on déplace le cadre de l'action, et on colle David Fincher (entre autre) à la production, et on obtient une série dramatique incroyable !

Pourquoi ? La raison est simple : du politiquement incorrect ! La série vous propose ni plus ni moins de découvrir les coulisses de la politique, et ça fait mal ! C'est grinçant, violent et sans concession. La philosophie de la série pourrait être : tous les coups sont permis pour arriver tout en haut. En haut de quoi ? Du pouvoir, de l'échelle sociale... Avec le petit côté réaliste en plus, parce que oui, on le sait tous (enfin presque) : la politique est un monde de requins. Ceux d'en haut sont prêts à tout pour conserver leurs privilèges d'un autre temps, tant que le peuple est occupé à autre chose, tout lobotomisé qu'il est à grand coup de complots et de manipulations médiatiques... La série insiste beaucoup sur ce côté-là, et ça fait du bien !

" HOUSE OF CARDS ", la série politico-dramatique à ne pas rater !

-> Ya quelque chose de pourri au royaume de l'Oncle Sam !

Dès le départ on sait à quoi s'en tenir. Frank Underwood (et son épouse Claire) ont les dents longues. Très longues. Alors qu'il n'est qu'un haut cadre du parti Démocrate (il siège à la Chambre des Représentants et est le Whip de la majorité - en gros le Whip c'est un peu une sorte de secrétaire général qui veille à ce que les élus et députés de son parti respectent les consignes, soient présents lors des votes et votent les consignes données, un gros inquisiteur quoi ! ^^), il rêve d'ambition. D'emblée, on sait qu'il brigue la présidence de la nation, et qu'il y arrivera. Qu'il se donnera les moyens de son ambition, même si pour cela il doit écraser qui que ce soit.

La série consistera à nous narrer son accession au pouvoir, ses intrigues et manoeuvres politiques pour y parvenir et se défendre de ses nombreux ennemis. Et même lorsqu'il y sera parvenu, de déjouer complots, menaces extérieures et se débarrasser des autres nombreux requins. Ça parait simple sur le papier si on fait fi des trahisons et des retournements de situations. Car oui, ils sont très nombreux dans la série, pour notre plus grand plaisir !

Fait inédit ou plutôt rare dans une fiction dramatique, le héros (ou le couple de héros, plutôt) sont machiavéliques. Ils sont clairement mauvais, et ils l'assument. Ouais, ils ont tous les défauts du monde. Ils n'aiment que leur personne. S'aiment-ils vraiment ces deux-là, d'ailleurs ? Pas sûr... Ce qui est sûr, en tout cas, c'est qu'ensemble ils sont indestructibles. La fin justifie les moyens...

" HOUSE OF CARDS ", la série politico-dramatique à ne pas rater !
" HOUSE OF CARDS ", la série politico-dramatique à ne pas rater !

Un couple comme on en a rarement vu à l'écran, pire que le Vicomte de Valmont et la Marquise de Merteuil des Les Liaisons Dangereuses... Ces deux-là ne cessent de nous surprendre au fil des saisons.

Alors oui, ils sont détestables mais on les aime. Voyeuristes et complices que nous sommes, on se complaît à encourager leur perversion, on tremble lorsqu'ils sont en dangers, on se délecte de savoir comment ils vont se dépêtrer d'un énième sac de noeuds. Ouais, on est complaisant, ça c'est sûr, mais voilà deux personnages vraiment profonds ! Avec des failles, une carapace de dingue (surtout pour Claire qui est, selon moi, le personnage fort de la série). Une véritable complexité psychologique qui rend l'intrigue vraiment intéressante et captivante !

" HOUSE OF CARDS ", la série politico-dramatique à ne pas rater !

-> Mensonges, manipulations et complots...

Si la série se veut réaliste, elle met en avant les complots journalistiques dont on entend souvent parler sur le Web ou dans la presse. S'inspirant de faits & situations réels, on pourrait être tenté de croire que ça reste une fiction avant tout. Oui, croyez-le en bon mouton, si vous voulez...

On se doute bien que les coulisses du pouvoir sont bien plus retords que ce qu'on veut nous faire croire. Frank Underwood en est la parfaite incarnation : son jeu politique est tout simplement dément, à tel point qu'il aurait tout à fait sa place dans une autre série du même acabit question " jeu des trônes " et château de cartes...

Le moins qu'on puisse dire, c'est que Frankie sur le trône de fer c'est grave badass !!! Bien plus que Petr Baelish & Cercei Lannister réunis !

Le moins qu'on puisse dire, c'est que Frankie sur le trône de fer c'est grave badass !!! Bien plus que Petr Baelish & Cercei Lannister réunis !

C'est sûr que s'attirer les foudres de Franck Underwood ou se déclarer ouvertement son ennemi ne confère pas une longue espérance de vie, qu'elle soit professionnelle, politique ou tout simplement réelle. Un tel niveau de roublardise c'est rare, et c'est bien connu, les méchants ont toujours plus la côte que les gentils. Mais pourquoi ? Parce que !!!

Bref. Un couple qui fonctionne à l'écran, qui s'aime, se déchire, se sert pour mieux se trahir, mais un couple de partenaires indéfectibles. Dingue, oui ! Comme se plaît à le dire (et à le cultiver) ce cher Franck, " la mort des uns fait le bonheur des autres ". Ce à quoi on lui répond que ça n'est pas la mort, mais le malheur des uns, qui fait le bonheur des autres. Frank s'en tamponne bien, c'est du pareil au même après tout !

" Personne ne peut t'entendre, personne ne s'intéresse à toi "

" Personne ne peut t'entendre, personne ne s'intéresse à toi "

Il a du sang sur les mains le gars... et la série est toujours en production, avec une cinquième saison annoncée pour 2017.

Pourquoi un tel succès aussi bien en terme d'audience qu'en terme de critiques ?

C'est finalement assez simple :

- Le jeu des acteurs

Kevin Spacey (Franck Underwood) et Robin Wright (Claire Underwood) sont époustouflants. Leur jeu est juste énorme. Elle, froide, calculatrice, blindée (en apparence), indéfectible alliée et partenaire de son crevard de mari opportuniste, presque vénale. Lui, encore plus diabolique que le Diable lui-même, retord, calculateur, fourbe, manipulateur, menteur, opportuniste, prêt à tout, bref, la liste est longue. Et les acteurs sont complètement au service de leurs personnages. Il en va de même pour les autres acteurs de la série.

- L'intrigue

Du réalisme, du sensationnel, du crédible ! Voilà la recette du succès. Quand on voit le président russe Viktor Petrov, transfuge de Vladimir Poutine, brillamment interprété par Lars Mikkelsen (inoubliable Magnussen de la 3ème saison de Sherlock), on sourit car on devine aisément que les relations entre les présidents russes et américains se passent réellement de la sorte, et que la chancelière allemande et le président français ne sont que de vulgaires pantins manipulables.

De même que lorsqu'un scandale est sur le point d'éclater, d'enliser telle ou telle personnalité politique de premier plan, il est de bon ton d'attirer et focaliser l'attention du public sur quelque chose de sensationnel comme une guerre, un enlèvement, un attentat... Et que comme dans toutes élections politiques, il y a des magouilles. Des magouilles encore pour éloigner un adversaire politique gênant en le qualifiant de faible et en intriguant pour l'évincer avec de fausses rumeurs, de fausses preuves etc...

- La psychologie

Elle est l'un des pivots de la série. Les personnages sont évolutifs, jamais tout blanc ni tout noir. Ils sont complexes, après 4 saisons ils peuvent encore nous surprendre. Et avant toute chose, ils sont humains. Ils peuvent céder à la tentation, ils peuvent s'écraser et commettre les pires besognes tout ça pour rester en vie. Ils peuvent briller par leur pureté d'âme et être bouffé tout cru par les plus forts. Car la loi du plus fort est la seule en vigueur dans House of Cards. Ne l'oubliez jamais ! C'est à celui ou celle qui aura les dents les plus longues. Qu'on se le dise !

" HOUSE OF CARDS ", la série politico-dramatique à ne pas rater !
- Les maximes de Frank Underwood

Elles sont cultes, comme celles de Tyrion Lannister dans Game of Thrones. Toujours un petit conseil, une petite idée de sagesse à appliquer dans son quotidien pour ne pas se faire marcher dessus par les autres. C'est une véritable philosophie de vie, la sagesse Underwoodienne !

" Pour ceux d'entre nous qui grimpent jusqu'au sommet de la chaîne alimentaire, il ne peut pas y avoir de pitié. Mais une seule règle : chasser ou être chassé. "

" Pour ceux d'entre nous qui grimpent jusqu'au sommet de la chaîne alimentaire, il ne peut pas y avoir de pitié. Mais une seule règle : chasser ou être chassé. "

" J'aime cette femme. Je l'aime plus qu'un requin aime le sang. "

" J'aime cette femme. Je l'aime plus qu'un requin aime le sang. "

" Il y a deux sortes de souffrances. Il y a la souffrance qui te rend fort, ou celle qui ne sert à rien. Celle qui fait seulement souffrir. Je n'ai pas de patience pour les choses inutiles. "

" Il y a deux sortes de souffrances. Il y a la souffrance qui te rend fort, ou celle qui ne sert à rien. Celle qui fait seulement souffrir. Je n'ai pas de patience pour les choses inutiles. "

" Un lion ne demande par la permission avant de manger un zèbre. Les lions ne peuvent pas parler et les zèbres ne peuvent pas écouter. "

" Un lion ne demande par la permission avant de manger un zèbre. Les lions ne peuvent pas parler et les zèbres ne peuvent pas écouter. "

" Une seule règle : chasser ou être chassé. "

" Une seule règle : chasser ou être chassé. "

Un petit panorama des principaux (ou plus percutants) personnages de la série...

-> Frank Underwood
" HOUSE OF CARDS ", la série politico-dramatique à ne pas rater !
" HOUSE OF CARDS ", la série politico-dramatique à ne pas rater !
" HOUSE OF CARDS ", la série politico-dramatique à ne pas rater !
" HOUSE OF CARDS ", la série politico-dramatique à ne pas rater !
-> Claire Underwood
" Suis-je vraiment le genre d'ennemi que vous voulez avoir ? "
" Suis-je vraiment le genre d'ennemi que vous voulez avoir ? "
" Suis-je vraiment le genre d'ennemi que vous voulez avoir ? "
" Suis-je vraiment le genre d'ennemi que vous voulez avoir ? "

" Suis-je vraiment le genre d'ennemi que vous voulez avoir ? "

" HOUSE OF CARDS ", la série politico-dramatique à ne pas rater !
" HOUSE OF CARDS ", la série politico-dramatique à ne pas rater !
" HOUSE OF CARDS ", la série politico-dramatique à ne pas rater !
" HOUSE OF CARDS ", la série politico-dramatique à ne pas rater !
" HOUSE OF CARDS ", la série politico-dramatique à ne pas rater !
" HOUSE OF CARDS ", la série politico-dramatique à ne pas rater !
" HOUSE OF CARDS ", la série politico-dramatique à ne pas rater !
" HOUSE OF CARDS ", la série politico-dramatique à ne pas rater !
" HOUSE OF CARDS ", la série politico-dramatique à ne pas rater !
" HOUSE OF CARDS ", la série politico-dramatique à ne pas rater !
" HOUSE OF CARDS ", la série politico-dramatique à ne pas rater !
L'aventure continue...

L'aventure continue...

-> En conclusion, une série coup de coeur à suivre tant pour sa qualité que son jeu d'acteur et ses intrigues viles et réalistes.
Un côté très shakespearien en somme avec la lutte intestinale du bien contre le mal en toile de fond.
La fin justifie les moyens et la mauvaise graine est increvable, hein ! Adeptes de la morale bien pensante, prenez garde ! On vous aura prévenu, les gentils peuvent aller se rhabiller...
Commenter cet article

À propos

Chers aventuriers égarés, bienvenus dans mon royaume souterrain où le Chaos, les Ténèbres et la Folie sont les seuls maîtres à bord ...