Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers aventuriers égarés, bienvenus dans mon royaume souterrain où le Chaos, les Ténèbres et la Folie sont les seuls maîtres à bord ...

25 Apr

Salon du polar "LES MINES NOIRES" de Nœux-Les-Mines - 2nde édition (24 Avril 2016)

Publié par Benedict Mitchell  - Catégories :  #Alcôves

L'affiche réalisée par Bertrand Binois (le graphiste des Éditions Fleur Sauvage), et qui reprend la couverture de "HANSKER" de Fabien Vermot-Gauchy

L'affiche réalisée par Bertrand Binois (le graphiste des Éditions Fleur Sauvage), et qui reprend la couverture de "HANSKER" de Fabien Vermot-Gauchy

Ce dimanche 24 avril 2016, malgré la pluie et le froid (assez inhabituel en cette période de l'année), le centre culturel Georges Brassens inondait la morosité climatique de sa chaleur.

Après une première édition réussie, en février 2015, le blogueur littéraire, Gaylord Kemp (à l'origine de la création de ce salon littéraire), devenu - entre temps - le responsable éditorial d'une toute jeune maison d'édition (les Éditions ACONITUM), a rempilé pour une formule bien plus réussie que l'an dernier. Pourquoi donc ? J'y reviendrai d'ici peu.

Le lieu du crime...

Le lieu du crime...

Le salon des Mines Noires, comme son nom semble l'indiquer, a pour vocation de mettre les polars & thrillers sous les feux des projecteurs. Oui, mais pas seulement. On a pu y trouver également de la littérature jeunesse, du fantastique, du livre noir, de l'horreur, du trash et même de la Fantasy !

Le but de ce salon, dixit Gaylord Kemp, était avant tout de promouvoir la lecture (quelle qu'elle soit), et de montrer que la région regorgeait d'auteurs talentueux et injustement méconnus (souvent) au niveau national (comparés aux gros mastodontes qu'on ne citera pas ici, car il ne manquerait plus que ça : leur faire encore plus de pub ! ^^). Ceci étant dit, le salon a aussi eu ses têtes de fiches, nationales celles-là. Bref. Un remarquable vivier d'auteurs de différents horizons, aux univers originaux et atypiques pour une grande partie d'entre eux, mais aussi du classique qui a fait ses preuves, & des jeunes premiers à l'avenir plus que prometteur. Des plumes acerbes, lyriques, effrayantes, émouvantes, drôles, noires, épiques : il y en avait pour tous les goûts, le tout dans une ambiance très conviviale et chaleureuse. Des auteurs à l'écoute, des visiteurs & des lecteurs agréables et passionnés, des échanges inoubliables, une proximité qu'on ne retrouve pas dans les gros salons (vous savez, ceux du genre "rouleau compresseur", dans lesquels - déjà - vous ne pouvez pas amener vos propres livres pour les faire dédicacer, et où le prix de l'entrée prohibitif ne vous permet même pas de passer plus de deux minutes pour discuter avec votre auteur(e) préféré(e)...)

Pas de "littérature capitaliste" aux Mines Noires : l'entrée est gratuite et vous pouviez venir avec vos propres livres. D'ailleurs, cette année, grande première, une librairie partenaire a fait le déplacement pour assurer une gestion des livres aux petits oignons. La Ruche aux Livres, implantée à Wavrin, proposait d'autres titres d'auteurs non présents sur le salon. Tout cela a amené une très grande variété, ce qui était pour moi un atout considérable ! Pour les fans de Franck Thilliez, la nouvelle "Double Jeu " était présente en masse sur le stand du libraire, de même que quelques exemplaires du dernier Stephen King (le second polar du Maître de l'Épouvante, suite du très remarqué Mr Mercedes), Carnets Noirs.

Comme la photo l'illustre bien : un très grand choix d'auteurs, d'ambiances etc... et une équipe aux petits soins et très agréables avec les visiteurs !
Comme la photo l'illustre bien : un très grand choix d'auteurs, d'ambiances etc... et une équipe aux petits soins et très agréables avec les visiteurs !

Comme la photo l'illustre bien : un très grand choix d'auteurs, d'ambiances etc... et une équipe aux petits soins et très agréables avec les visiteurs !

Qui dit salon littéraire, dit généralement : animations !

Et pour cette seconde édition, elles étaient bel et bien présentes.

-> L'exposition de Bertrand Binois

Pour les habitués des Lymbes, ce nom doit certainement (du moins, je l'espère ^^) vous évoquer quelque chose. Bertrand Binois est le graphiste des Éditions Fleur Sauvage depuis le début de l'aventure. Ce qui saute d'emblée aux yeux c'est l'indéniable originalité qui font de ces couvertures des œuvres artistiques complètement à part, et qu'on retient très vite. Pourquoi ? L'art est mystérieux après tout... mais une chose est sûre : la ligne éditoriale de Fleur Sauvage et la charte graphique sont intimement liées. Leur ligne de conduite ? Se démarquer, sortir des sentiers battus, naviguer entre deux eaux etc... Il est clair que ces couv' sortent de l'ordinaire. Même les tranches et les typographies sont inversées, ou à l'envers, ce qui ne se fait pas d'habitude. Et casser les codes, affirmer son anti-conformisme : quoi de plus libérateur ? Car marre du formatage de masse, des effets de mode, de la morosité graphique ambiante. Chez Fleur Sauvage, les couvertures dépotent, visuellement, donc ça méritait bien une exposition !

De même, il était aussi possible de voir Bertrand Binois réaliser la couverture d'une prochaine sortie, en temps réel. Mais aussi de s'offrir de belles reproductions de qualité en grand format pour quelques piécettes.

En parallèle de son activité de graphiste, vous n'êtes pas sans savoir que l'artiste s'est aussi essayé à l'écriture, avec beaucoup de talent et d'originalité. La Mesure du Possible était disponible et il aurait vraiment été très dommage de passer à côté tant ce livre est un ovni doré !

Salon du polar "LES MINES NOIRES" de Nœux-Les-Mines - 2nde édition (24 Avril 2016)
Salon du polar "LES MINES NOIRES" de Nœux-Les-Mines - 2nde édition (24 Avril 2016)
Salon du polar "LES MINES NOIRES" de Nœux-Les-Mines - 2nde édition (24 Avril 2016)
Salon du polar "LES MINES NOIRES" de Nœux-Les-Mines - 2nde édition (24 Avril 2016)
Salon du polar "LES MINES NOIRES" de Nœux-Les-Mines - 2nde édition (24 Avril 2016)
Salon du polar "LES MINES NOIRES" de Nœux-Les-Mines - 2nde édition (24 Avril 2016)
Salon du polar "LES MINES NOIRES" de Nœux-Les-Mines - 2nde édition (24 Avril 2016)
Salon du polar "LES MINES NOIRES" de Nœux-Les-Mines - 2nde édition (24 Avril 2016)
Salon du polar "LES MINES NOIRES" de Nœux-Les-Mines - 2nde édition (24 Avril 2016)
Salon du polar "LES MINES NOIRES" de Nœux-Les-Mines - 2nde édition (24 Avril 2016)
Salon du polar "LES MINES NOIRES" de Nœux-Les-Mines - 2nde édition (24 Avril 2016)
Salon du polar "LES MINES NOIRES" de Nœux-Les-Mines - 2nde édition (24 Avril 2016)

-> Retour vers le futur

La première édition des Mines Noires avait pour vocation de mettre en avant le projet de Gaylord Kemp : créer un recueil de nouvelles dont les bénéfices seraient reversés en faveur de la Sclérose en Plaques (et l'AFSEP). Fort de ses années de blogueur passées à écumer les salons littéraires & à tisser des liens dans le monde du livre, Gaylord avait pu réunir autour de lui de grands noms (Christian Roth, Fabio M. Mitchelli, Stéphane Marchand, Pierre Gaulon, Patrick S. Vast, Michaël Moslonka, Jess Kaan etc...), avec une thématique en écho directe avec la perfidie de cette maladie, d'où le titre Silencieuse et Perfide.

Salon du polar "LES MINES NOIRES" de Nœux-Les-Mines - 2nde édition (24 Avril 2016)
La remise du chèque à l'AFSEP par David Lecomte

La remise du chèque à l'AFSEP par David Lecomte

Un an plus tard, après la promo, les ventes, le buzz sur les réseaux sociaux, David Lecomte (le grand manitou des Éditions Fleur Sauvage) remettait le fruit d'une année de labeur, soit près de 1700 euros. Par ailleurs, le compteur continue de tourner, donc si vous ne vous l'êtes pas encore procuré, ça n'est pas le moment de traîner : c'est pour la bonne cause, c'est bien de faire une bonne action de temps en temps donc pourquoi pas acheter un livre ? (en plus c'est bon pour la santé et on peut en consommer sans modération, même que ça fait devenir moins con(ne) - enfin, c'est ce qu'on dit hein ! ^^) et il y en aura pour tous les goûts côté genres.

-> Le concours de nouvelles & la naissance d'une nouvelle fleur sauvage

Le grand événement était sans conteste celui-là : le lancement d'une toute nouvelle maison d'édition régionale, sœur jumelle (si je puis dire) de Fleur Sauvage. Déjà, rien que dans le nom choisi, l'Aconitum (JeSaisPlusQuoiEnLatin) est à la fois une plante utilisée en homéopathie pour soigner l'anxiété, mais utilisée à forte dose elle peut se révéler être un poison. Il n'y a pas de métaphore plus juste que celle-ci, avec ce rapport au livre, à la lecture : les mots peuvent guérir bien des maux. Consommés à forte dose ils nous font l'effet d'une drogue. Il nous en faudra très vite toujours plus, et cela, peu importe la hauteur de la PAL (= Pile à Lire). Mais en même temps, plus vous abuserez de ce poison, mieux vous vous sentirez.

Telle est donc la philosophie d'Aconitum.

Salon du polar "LES MINES NOIRES" de Nœux-Les-Mines - 2nde édition (24 Avril 2016)

Pour fêter le lancement de la nouvelle fleur vénéneuse, un concours était organisé pour dénicher de nouvelles plumes prometteuses. Alors que l'an dernier, des lots de livres étaient distribués aux 3 lauréats avec une publication des nouvelles plébiscitées sur le blog de Gaylord (lien ci-dessous), cette année le gain était autrement plus "prestigieux" : les 6 nouvelles sélectionnées pour le podium final (parmi les 55 textes reçus pour le concours) se verront éditées dans un recueil de nouvelles qui verra le jour pour la 3ème édition des Mines Noires. Le thème était l'art du crime, et il fallait évoquer un objet culturel &/ou artistique en moins de 35 000 caractères, sans oublier de respecter la consigne des genres imposés : polar, thriller, fantastique ou livre noir. Le recueil, à paraître début 2017 chez Aconitum, portera sur.... l'art du crime, bien sûr !

Les heureux lauréats (dont une partie figure sur la photo) : Melissa Bickelhaupt, Elodie Coudert, Bénédicte Claude, Fabien Delorme, François Capet et Bernard Marsigny

Les heureux lauréats (dont une partie figure sur la photo) : Melissa Bickelhaupt, Elodie Coudert, Bénédicte Claude, Fabien Delorme, François Capet et Bernard Marsigny

La cerise sur la gâteau était bien évidemment la découverte de la ligne éditoriale d'Aconitum. Même si elle est reliée à Fleur Sauvage, elle s'en distinguera nettement en proposant aux lecteurs un vaste choix de collections marquées et de la littérature de genre. Alors que chez Fleur Sauvage on a globalement des choses qui sortent de l'ordinaire mais qui sont généralement un mélange de genres (comme le thriller fantastique), et plus récemment, la collection blanche (avec de la littérature générale), chez Aconitum on aura une palette de couleurs (et de collections) plus large :

- polar/thriller (tout court ! ^^)

- fantastique

- jeunesse/Young Adult

- horreur/terreur

- des nouvelles

etc...

Pour marquer le coup, étaient proposés en avant-première pour le salon les deux premiers-nés (ci-dessous) dont la sortie est imminente et prévue pour la semaine prochaine.

- La Voix du Talion

- Insoumis

Gaylord Kemp, un responsable éditorial heureux...

Gaylord Kemp, un responsable éditorial heureux...

Deux très bons romans (prometteurs pour la suite des publications d'Aconitum), avec une préférence pour "LA VOIE DU TALION".
Deux très bons romans (prometteurs pour la suite des publications d'Aconitum), avec une préférence pour "LA VOIE DU TALION".

Deux très bons romans (prometteurs pour la suite des publications d'Aconitum), avec une préférence pour "LA VOIE DU TALION".

La prochaine sortie des Éditions Aconitum, prévue pour Mai 2016. Un livre déjà comparé à un livre " coup de poing "...

La prochaine sortie des Éditions Aconitum, prévue pour Mai 2016. Un livre déjà comparé à un livre " coup de poing "...

-> Une sacrée belle brochette d'auteurs (confirmés & débutants) :

35 auteurs présents.

Des têtes d'affiches dont on parle beaucoup sur les réseaux sociaux comme : Armelle Carbonel, Gaëlle Perrin-Guillet, Sandra Martineau, David Coulon, David James Kennedy, Arnaud Codeville, Marc Falvo, Michel Vigneron, ...

Des valeurs sûres : Pierre Gaulon, Michaël Moslonka, Patrick S. Vast, Gilles Debouverie, Hervé Hernu, Lucienne Cluytens, Dominique Maisons,...

Des "petits nouveaux" mais qui ont le potentiel & ce petit quelque chose de différent dont les lecteurs sont si friands : Magali Le Maître, Michaël Saillot, Alexandra Coin & Erik Kwapinski, Bertrand B, Christophe Piteux...

(Désolée pour celles & ceux que j'aurais oublié de citer, mais je n'ai pas eu le temps de m'arrêter à chaque table, hélas.. ça n'est que partie remise !).

Un petit album photo des auteurs avec qui j'ai eu grand plaisir à discuter (et que j'avais déjà lu & chroniqué ici bas).

Arnaud Codeville est auto-édité. Je ne reviendrai pas sur " LA TOUR DE SÉLÉNITE " que j'ai déjà chroniqué ici il y a peu. Pour le salon, le second livre d'Arnaud, "1974", était disponible en nombre, tout juste sorti des presses d'imprimerie. Un nouveau succès en perspective ? Je vous dirai ça très bientôt... ^^
Arnaud Codeville est auto-édité. Je ne reviendrai pas sur " LA TOUR DE SÉLÉNITE " que j'ai déjà chroniqué ici il y a peu. Pour le salon, le second livre d'Arnaud, "1974", était disponible en nombre, tout juste sorti des presses d'imprimerie. Un nouveau succès en perspective ? Je vous dirai ça très bientôt... ^^
Arnaud Codeville est auto-édité. Je ne reviendrai pas sur " LA TOUR DE SÉLÉNITE " que j'ai déjà chroniqué ici il y a peu. Pour le salon, le second livre d'Arnaud, "1974", était disponible en nombre, tout juste sorti des presses d'imprimerie. Un nouveau succès en perspective ? Je vous dirai ça très bientôt... ^^

Arnaud Codeville est auto-édité. Je ne reviendrai pas sur " LA TOUR DE SÉLÉNITE " que j'ai déjà chroniqué ici il y a peu. Pour le salon, le second livre d'Arnaud, "1974", était disponible en nombre, tout juste sorti des presses d'imprimerie. Un nouveau succès en perspective ? Je vous dirai ça très bientôt... ^^

À gauche, Marc Falvo (alias Stan Kurz) & à droite, Bertrand Binois (alias Bertrand B.)... dans l'autre sens ça marche aussi !

À gauche, Marc Falvo (alias Stan Kurz) & à droite, Bertrand Binois (alias Bertrand B.)... dans l'autre sens ça marche aussi !

Salon du polar "LES MINES NOIRES" de Nœux-Les-Mines - 2nde édition (24 Avril 2016)
Salon du polar "LES MINES NOIRES" de Nœux-Les-Mines - 2nde édition (24 Avril 2016)
David Coulon (que j'aurais grand plaisir à lire - et découvrir - prochainement) pour "LE VILLAGE DES TÉNÈBRES" & un certain "LUMPEN" (de la collection TRASH #13)
David Coulon (que j'aurais grand plaisir à lire - et découvrir - prochainement) pour "LE VILLAGE DES TÉNÈBRES" & un certain "LUMPEN" (de la collection TRASH #13)
David Coulon (que j'aurais grand plaisir à lire - et découvrir - prochainement) pour "LE VILLAGE DES TÉNÈBRES" & un certain "LUMPEN" (de la collection TRASH #13)

David Coulon (que j'aurais grand plaisir à lire - et découvrir - prochainement) pour "LE VILLAGE DES TÉNÈBRES" & un certain "LUMPEN" (de la collection TRASH #13)

Alexandra Coin & Erik Kwapinski : l'écriture à 4 mains, une formule qui fonctionne plus que bien !
Alexandra Coin & Erik Kwapinski : l'écriture à 4 mains, une formule qui fonctionne plus que bien !

Alexandra Coin & Erik Kwapinski : l'écriture à 4 mains, une formule qui fonctionne plus que bien !

Michaël Moslonka (après les chiens, me voilà prête à débarquer sur une aire d'autoroute au "666ème kilomètre"...)
Michaël Moslonka (après les chiens, me voilà prête à débarquer sur une aire d'autoroute au "666ème kilomètre"...)

Michaël Moslonka (après les chiens, me voilà prête à débarquer sur une aire d'autoroute au "666ème kilomètre"...)

Pierre Gaulon, dont la table était un ravissement pour les yeux. De la Fantasy avec "BLIZZARD - LIVRE 1 LE SECRET DES ESTHÈTES", vivement !
Pierre Gaulon, dont la table était un ravissement pour les yeux. De la Fantasy avec "BLIZZARD - LIVRE 1 LE SECRET DES ESTHÈTES", vivement !

Pierre Gaulon, dont la table était un ravissement pour les yeux. De la Fantasy avec "BLIZZARD - LIVRE 1 LE SECRET DES ESTHÈTES", vivement !

Un achat compulsif qui me faisait de l'œil depuis un moment, surtout depuis l'obtention du Prix Graham Masterton 2016, et puis parce que des nouvelles, c'est super cool à lire !

Un achat compulsif qui me faisait de l'œil depuis un moment, surtout depuis l'obtention du Prix Graham Masterton 2016, et puis parce que des nouvelles, c'est super cool à lire !

Magali Le Maître, une rose sauvage. "AVEC QUELQU'UN COMME ELLE" (son 1er polar), vous ne sortirez pas indemne de sa lecture.
Magali Le Maître, une rose sauvage. "AVEC QUELQU'UN COMME ELLE" (son 1er polar), vous ne sortirez pas indemne de sa lecture.

Magali Le Maître, une rose sauvage. "AVEC QUELQU'UN COMME ELLE" (son 1er polar), vous ne sortirez pas indemne de sa lecture.

Sandra Martineau (et Armelle Carbonel) : "PROMOTION EN ENFER" m'a tout de suite séduite. Oui, l'Enfer, les Limbes, c'est pas très loin, non ?
Sandra Martineau (et Armelle Carbonel) : "PROMOTION EN ENFER" m'a tout de suite séduite. Oui, l'Enfer, les Limbes, c'est pas très loin, non ?

Sandra Martineau (et Armelle Carbonel) : "PROMOTION EN ENFER" m'a tout de suite séduite. Oui, l'Enfer, les Limbes, c'est pas très loin, non ?

Armelle Carbonel, une rencontre riche en émotions, une belle personne et un univers incroyable ! L'un de mes gros coups de cœur de 2016 !!!
Armelle Carbonel, une rencontre riche en émotions, une belle personne et un univers incroyable ! L'un de mes gros coups de cœur de 2016 !!!

Armelle Carbonel, une rencontre riche en émotions, une belle personne et un univers incroyable ! L'un de mes gros coups de cœur de 2016 !!!

Christophe Piteux, une très belle rencontre et un attrait certain de ma part en ce qui concerne ses futures publications. Dernière sortie des Éditions Fleur Sauvage : et c'est du lourd de chez lourd !!! :D
Christophe Piteux, une très belle rencontre et un attrait certain de ma part en ce qui concerne ses futures publications. Dernière sortie des Éditions Fleur Sauvage : et c'est du lourd de chez lourd !!! :D

Christophe Piteux, une très belle rencontre et un attrait certain de ma part en ce qui concerne ses futures publications. Dernière sortie des Éditions Fleur Sauvage : et c'est du lourd de chez lourd !!! :D

Gaëlle Perrin-Guillet : une véritale petite pépite et une belle rencontre également ! Vivement la suite !!!
Gaëlle Perrin-Guillet : une véritale petite pépite et une belle rencontre également ! Vivement la suite !!!

Gaëlle Perrin-Guillet : une véritale petite pépite et une belle rencontre également ! Vivement la suite !!!

D'autres trouvailles... histoire de faire gagner encore quelques centimètres à ma vertigineuse Pile à Lire...
D'autres trouvailles... histoire de faire gagner encore quelques centimètres à ma vertigineuse Pile à Lire...

D'autres trouvailles... histoire de faire gagner encore quelques centimètres à ma vertigineuse Pile à Lire...

-> Finalement, cette seconde édition des MINES NOIRES m'a complètement bluffé, et mon petit doigt me dit que les prochaines éditions risquent fort bien d'en surprendre plus d'un !

Oui, il faut désormais compter avec ce salon du polar noeuxois car il est indéniablement de qualité. Organisé par une équipe de passionnés, Gaylord Kemp en tête, il est révélateur d'un constat sans appel : le polar, les livres, les thrillers ont encore de beaux jours devant eux. Pas étonnant que ce soit le genre préféré des français.

Avec un salon aussi hétéroclite, chaleureux & convivial, Gaylord Kemp a réussi son pari. Indéniablement. Transmettre l'envie de la lecture. Inviter le lecteur à autant de voyages différents qu'il y a de livres. Autant dire que les différentes possibilités sont infinies. Il y en avait pour tous les goûts, tous les genres, tous les budgets. Le caractère atypique des lieux ajoutait au charme de la manifestation. Nul doute que les auteurs présents auront sans doute été sensible à la stimulation créative. Et que peut-être, lors de cette petite parenthèse, des idées de romans se concrétiseront grâce aux nombreux échanges ayant eu lieu en ces Terres du Nord...

2017 : le RDV est déjà pris pour la 3ème édition ! Qu'à cela ne tienne !!!

Un pett aperçu en fin de salon. L'affluence était au RDV précédemment !
Un pett aperçu en fin de salon. L'affluence était au RDV précédemment !

Un pett aperçu en fin de salon. L'affluence était au RDV précédemment !

Même si Gaylord Kemp a mis son activité de blogueur en pause pour pouvoir se consacrer pleinement à ACONITUM, il n'en reste pas moins que ce blog DBDLO - de très bonne qualité par ailleurs - fourmille de nombreuses références plus que sympas.

Commenter cet article

À propos

Chers aventuriers égarés, bienvenus dans mon royaume souterrain où le Chaos, les Ténèbres et la Folie sont les seuls maîtres à bord ...