Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers aventuriers égarés, bienvenus dans mon royaume souterrain où le Chaos, les Ténèbres et la Folie sont les seuls maîtres à bord ...

13 Feb

EXCLUSIVITé : Interview de Benedict Mitchell !!!

Publié par Benedict Mitchell  - Catégories :  #Les Maux

EXCLUSIVITé : Interview de Benedict Mitchell !!!

Benedict Mitchell est une vile créature qui se plaît à se cacher derrière un masque de sorte que même moi j'ignore qui peut bien se cacher derrière ce masque si étrange et charismatique ... Néanmoins, nous la qualifierons de " elle ", j'entends par là faire référence à la créature qui se cache derrière. Nous sommes peut-être en présence d'un mâle qui sait (à cette pensée mon coeur s'emballe ...) ?

Benedict a répondu à mon invitation afin de nous en dire plus sur ce qui se cache derrière cet énigmatique pseudonyme ... Je constate avec la plus grande délectation au cours de notre entrevue que le personnage me ressemble étrangement ! Un vrai régal !!

Benedict Mitchell, je suppose que vous n'allez pas nous dire qui se cache derrière ce magnifique mais néanmoins inquiétant masque ?

Vous avez tout compris ! (rires) Je ne pense pas qu'il soit utile ni même intéressant de vous dévoiler ma véritable identité. Tout ce que vous avez besoin de savoir c'est que je ne suis qu'un simple guide vers d'étranges contrées oniriques et fantastiques ....

Comme vous voudrez alors ! Qu'est-ce qui vous anime en tant qu'artiste ? Qu'est-ce qui vous a fait plonger dans l'écriture ?

J'ai envie de vous dire que ça m'a toujours tenu à coeur, d'aussi loin que je m'en souvienne. J'ai toujours eu la tête portée vers les étoiles si je puis dire, ne m'étant jamais vraiment senti en phase avec le monde d'en haut ni avec ses préceptes, ses normes sociales, ses contraintes morales. Alors pour tenir le coup - non pas que j'ai eu une enfance malheureuse bien au contraire - parce que je ne me sentais pas vraiment à ma place, je me suis plongée dans mon monde imaginaire que j'ai forgé pas à pas et qui était ma bulle de protection durant la période effrayante de l'enfance et les tracas de l'adolescence qui n'a pas été très évident à traverser comme passage. Pour l'écriture, je crois que j'ai toujours aimé ça ! Sans me vanter, je pense avoir démontré, durant ma scolarité, que j'avais bien plus d'aptitudes dans les matières littéraires que scientifiques (bien que les sciences me passionnent mais je n'ai juste pas l'esprit scientifique et j'ai une sainte aversion pour les chiffres et les formules !) J'ai toujours ressenti ce besoin viscéral de créer, je ne me l'explique pas. Aujourd'hui encore ça reste un mystère total. Mais j'ai enfin réussi à intégré que je ne pouvais pas vivre sans. Nous avons tous besoin pour vivre de respirer, de boire, de manger, d'être aimé. Et bien moi, le plus vital de mes besoins pour (sur)vivre c'est décrire et de donner vie à l'imagination prolifique qui réside dans mon esprit ! Vous devez me prendre pour quelqu'un de fou et névrosé maintenant !

Non, non, pas du tout ! Bien au contraire ... Qu'est-ce qui vous inspire Benedict Mitchell ?

Oh, énormément de choses à vrai dire ! C'est là toute ma malédiction ... Oui, parfois j'ai l'impression que cet insatiable besoin de créer va me dévorer complètement tellement ça bouillonne littéralement à l'intérieur !

Plus sérieusement ce sont les choses sombres et noires qui m'inspirent, qui me parlent. J'ai toujours exécrer ce qui était moralement établi et les mélanges de guimauves et de moralités bien pensantes qui ont pour véritables motivations de nous contrôler docilement afin d'annihiler toute volonté de rébellion et de critiques. Je puise ma force et mon énergie créatrice dans ce que la vie semble offrir (au commun des mortels) de plus laid, de plus dément, de plus incompréhensible, de plus douloureux. La mort, la folie, le mal, la souffrance, le chaos sont des thèmes chers à mon âme. Non, je ne suis pas dépressif, autant vous le dire tout de suite. Je suis sain d'esprit jusqu'à preuve du contraire ! (rires) Peut-être suis-je au fond quelqu'un d'assez mélancolique .... Et peut-être aussi que ces thèmes-là me parlent parce que j'ai tout un vécu assez sombre derrière moi ...

Oh mais c'est que vous me plaisez de plus en plus !! Vous pouvez-nous en dire plus sur ce " vécu assez sombre " auquel vous venez de faire référence ?

Sans rentrer dans les détails j'ai vécu des choses assez moches et j'ai été confronté de très près à la folie humaine et à la violence, au rejet ... J'ai un peu l'impression d'être un vétéran, un survivant. D'avoir eu un avant-goût de l'Enfer qui m'a laissé un arrière goût amer ... sans doute est-ce tout cela qui a forgé ma personnalité " artistique " et affiné mon penchant pour les thèmes que je vous ai cité. Mais je vous rassure : je suis très heureux depuis ! Une heureuse renaissance dont je remercie chaque jour les bienfaits !

Waouh ! Mais ... pitié, ne commencez pas à verser dans les récits à l'eau de rose pour autant !

Aucune chance que ceci se produise un jour ! (rires)

Vous sentez-vous investi d'une mission particulière à travers l'écriture ?

Oui. Justement, à travers mon vécu personnel et mon rapport à ces choses sombres dont je parlais juste avant, j'ai à coeur de faire passer des messages qui me semblent vital pour l'humanité. C'est un peu une sorte de mission très difficile que je me suis fixé : ouvrir les yeux de mes semblables, leur faire prendre conscience que nous avons tous un rôle à jouer dans l'avenir de notre monde, que nous devons refuser l'oppression des plus puissants et des plus riches, les injustices, la cupidité, qu'il est de notre responsabilité de nous soucier de notre planète et de la multitude d'espèces qui la peuple.

C'est très louable en effet, bien que la tâche soit des plus ardues !

J'en ai conscience mais si chacun fait de même cela fera des milliards de gouttes d'eau qui formeront un océan ! " Là où il y a de la vie il y a toujours de l'espoir " ... Vous voyez je ne suis pas si sombre que cela au fond ? (rires)

Effectivement ! (rires) D'autres artistes vous inspirent-ils ?

Oh que oui, et ils sont très nombreux ! Je ne pourrai pas tous les citer mais pour les plus influents et pour ceux qui me touchent le plus je dirais : Trent Reznor, Jonathan Davis, Stephen King, Lovecraft, Tim Burton, Quentin Tarantino, Tolkien, George R Martin, Franck Thilliez, Maxime Chattam, Aleister Crowley, Anton Lavey, José Miguel Ruiz ... et j'en oublie énormément !

Très éclectique cette liste ! Bon, et bien je crois qu'il va nous falloir conclure à présent. Quels sont vos futurs projets ?

Je suis à la recherche d'un éditeur pour le moment mais je ne désespère pas et continue de croire en moi tout en continuant de développer mes très nombreux projets. Actuellement je suis en train de terminer la rédaction de mon second ouvrage, d'un genre radicalement différent et plus " réaliste " si je puis dire, Nemesis, et j'aimerai pour l'année 2015 rédiger 3 ouvrages très importants pour moi. Ensuite je ne suis pas prêt de m'ennuyer car en tout j'ai 25 projets sur le papier, sans compter les concours de nouvelles qui sont pour moi l'occasion de m'entraîner sur différents exercices et de me confronter à des jurys de professionnels.

C'est très courageux de votre part ! Encore merci à vous pour m'avoir consacré un peu de votre précieux temps et une très bonne continuation à vous en espérant que vos projets se concrétiseront car vous avez une imagination des plus prolifique et une volonté de fer à toute épreuve !

Merci à vous.

À propos

Chers aventuriers égarés, bienvenus dans mon royaume souterrain où le Chaos, les Ténèbres et la Folie sont les seuls maîtres à bord ...